Pages Navigation Menu

Jouer au volley à Thonon et dans le Chablais

PROJET DU CLUB 2016 – 2020

Projet associatif

Thonon Volley-Ball

Saisons 2016 – 2020

Un projet de développement pour 4 ans

Le club de Thonon Volley-Ball présente sa démarche pour les 4 ans à venir par la mise en place d’un projet associatif comprenant un état des lieux ainsi que des projets éducatif, économique et social.

Etat des lieux

Le club a pour objet la pratique du Volley-Ball et du Beach-volley en loisir et en compétition.

Le club est constitué approximativement de 160 adhérents répartis en trois groupes équivalents (Loisir, compétition, jeunes). Les groupes compétition se situant à un niveau départemental – régional.

Le club possède une triple affiliation lui permettant de proposer une solution adaptée à ses différents adhérents du fait d’une situation géographique isolée et d’une absence de championnat départemental géré par la FFVB :

  • FFVB : jeunes
  • Swiss Volley : féminines
  • FSGT : masculins

Projet éducatif

Jeunes :

Le développement du Thonon Volley-Ball ne pourra se faire qu’en améliorant le fonctionnement de sa section « jeunes ». Quelques points sont à développer en priorité :

  • Recrutement au plus jeune âge
  • Augmentation du nombre de jeunes
  • Fidélisation des jeunes
  • Amélioration globale du niveau

Pour améliorer ses points le club doit recruter un entraîneur salarié, former des entraîneurs bénévoles, intervenir dans les écoles et au niveau de la ville et multiplier ses créneaux.

Compétition :

Le groupe compétition se compose d’une équipe féminine (régional Suisse) et de deux équipes masculines (départementales). Le club a les capacités de créer 2 équipes supplémentaires. Pour cela il devra bien être à l’écoute de ses adhérents (Entraîneur, niveau, assiduité…)

Projet économique

Le coût d’un entraîneur salarié est assez conséquent. En effet, une année au SMIC coûte à l’employeur environ 22000 €. Le club devra diversifier ses actions pour augmenter ses bénéfices.

Quelques pistes :

  • Subvention supplémentaire de la ville aux clubs ayant un entraîneur salarié : 3000 €.
  • Délégation de l’entraîneur à la ville pour différentes actions dans le volley à Thonon à hauteur de 20% d’un temps plein : 5000 € (fortement déconseillé la première année d’emploi).
  • Subvention jeunesse et sport pour les différentes actions menées par l’entraîneur (opération smashy ; classe ECHAPS ; école de volley…) : 3000 €. Demande à faire au mois d’avril-mai pour les actions à venir l’année suivante.
  • Gain supplémentaire sur les licences. Sur la base d’une augmentation de 50% du nombre de licenciés grâce au travail de l’entraîneur : 3000 €.
  • Tombola et nuit du volley : gains espérés, 4000 €.

Le budget pour embaucher un entraîneur n’est donc pas encore bouclé, surtout que les entraîneurs diplômés et expérimentés ne se contenteront pas du SMIC.

Il reste donc à travailler sur les différentes aides dont peut bénéficier le club pour la création d’un emploi (contrat aidé ? allègement charges sociales…) tout en sachant que le club dispose d’une somme d’argent assez confortable de côté et que les résultats financiers des dernières années sont positifs.

Projet social

Le club doit réussir à investir davantage ses adhérents dans la vie du club. Certaines pistes peuvent être développées :

  • Formation (arbitre, dirigeant, entraîneurs)
  • Organisation d’évènements (tournoi, soirée)